Le guide ex-fumeurs est offert

Après une période de doute et de questionnement, comme beaucoup de personnes j’ai arrêté de fumer.

Et vous ? Êtes-vous encore fumeur ? N’avez vous pas rêvé de pouvoir vous débarrasser de cette addiction ?guidepdf

C’est vraie que ce n’est pas facile sans préparation sérieuse.  Pourtant beaucoup de gens réussissent. Pourquoi pas vous ?
Bien souvent on se fait une montagne de pas grand chose. Avec les bonnes stratégies on peut retrouver une vie sans fumée et sans feu !

Il y a plus de 10 ans je  me suis passé de cigarettes pour de bon. Pour être précis depuis le 4 octobre 2003, je n’ai pas fumé une seule cigarette. J’en ai même fait un blog. J’encourage tout le monde à franchir le pas : que ce soit pour sa santé ou pour la fierté de goûter au succès.

Il est important de trouver des sources de satisfactions et franchement vivre sans tabac, après de longues années de dépendances : aux yeux des autres c’est toujours la classe.

Pour fêter l’événement, je vous offre le guide pratique de l’ex-fumeurs :

Dans ce guide, je vous montre comment arrêter de fumer plus facilement…

Je vous montre les vraies stratégies qui fonctionnent
Je vous parle de mes lecteurs et clients et tout ce que j’ai testé…
Je vous montre comment font réellement ceux qui réussissent
Et surtout… Je vous montre comment faire la même chose pour devenir vous aussi un ex-fumeur.

Tout est là :

 

Cigarette électronique Liqua Q de chez RITCHY

Cigarette électronique Liqua Q de chez RITCHY

liquaQ7La cigarette électronique Liqua Q est très agréable pour vapoter tous les jours. D’une capacité de 2 ml vous serez tranquille pour vapoter toute la journée.

Le + de la Liqua Q est que vous pouvez vapoter tout en rechargeant la batterie de votre eCigarette.

En vente sur la boutique www.zero-nicotine.fr

liquaQ5

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Cigarette électronique: « Une opportunité nouvelle » selon l’Académie de médecine

Sans titre-6La cigarette électronique est-elle dangereuse pour la santé ? Alors que cette méthode d’aide au sevrage tabagique est en plein essor, l’Académie de médecine publie un rapport. Verdict : elle recommande de ne pas dissuader son usage, tout en insistant sur la nécessité de l’adapter aux mêmes normes que d’autres traitements existants.

La cigarette électronique fait désormais partie du paysage français. En quelques années, cette nouvelle invention a séduit d’innombrables consommateurs ; jeunes et moins jeunes, fumeurs occasionnels ou réguliers. Certains affirment « vapoter » pour le plaisir, d’autres revendiquent un véritable usage en substitution du tabac. Un fumeur sur trois est convaincu des bienfaits de la cigarette électronique pour arrêter de fumer1. Mais qu’en est-il vraiment ? Après un nombre conséquent de débats entres experts, utilisateurs et pouvoirs publics, l’Académie de Médecine publie son rapport pour trancher sur l’épineuse question de la cigarette électronique : doit-on la considérer comme une méthode de sevrage ? A-t-on assez de recul pour affirmer que ce produit est inoffensif ?

« Le tabac tue un fumeur sur deux » (200 Français par jour) rappelle l’Académie de Medecine ; c’est la première cause évitable de décès dans le monde. La dépendance créée par la nicotine, substance hautement addictive, limite les chances d’arrêts. Un certain nombre de mesures ont déjà été mises en place (augmentation des prix, interdiction de la publicité, traitements médicamenteux), à la fois pour dissuader le début de la consommation et pour encourager le sevrage. Malgré cela, le nombre de fumeurs reste très élevé.

C’est dans ce contexte que la cigarette électronique a débarqué il y a quelques années. Arrivée très récemment, l’e-cigarette a déjà séduit un million de Français (soit 8% des fumeurs). Si certains modèles font penser à une cigarette classique, le principe est totalement différent : contrairement au tabac, chauffé à plusieurs centaines de degrés, il n’y a pas de combustion. La cigarette électronique est basée sur un chauffage doux (60°C) qui vaporise un aérosol et la nicotine qu’il contient. Cela évite en principe la formation des centaines de cancérigènes produits par combustion (goudrons, formol, monoxyde de carbone…). L’ensemble des études s’accorde à dire que la toxicité de la vapeur est bien moindre que celle de la cigarette classique.

Pour autant, la cigarette électronique contient de la nicotine à plus ou moins forte dose : son utilisation dans le cadre du sevrage tabagique est-elle une bonne idée ? Elle a déjà fait ses preuves dans ce domaine : elle contribue à diminuer significativement la consommation de tabac et renforce les chances d’arrêt d’ici 6 mois. Même si aucun organisme ne recommande son usage, celui-ci est néanmoins encouragé s’il a pour objectif la maîtrise du tabagisme. De ce fait, d’éventuelles recharges de concentrations nicotiniques fortes (>20 mg/mL) sont aujourd’hui envisagées : celles-ci devraient passer par le circuit pharmaceutique, avoir le statut de médicament et bénéficieraient donc de prises en charge de la part de l’assurance maladie. Les professionnels de santé souligne tout de même quelques inconvénients majeurs de la cigarette électronique, notamment son côté « tendance », qui contribue à sa banalisation. Si elle aider à arrêter de fumer, il ne faudrait pas qu’elle incite les non-fumeurs à commencer à fumer…même si, comme le précise le rapport, « la consommation de nicotine chez les jeunes reste en baisse ». C’est dans ce contexte que l’Académie de médecine publie son rapport. Si elle ne voit pas de raison d’interdire la cigarette électronique en tant que méthode de sevrage tabagique, elle recommande toutefois de lui imposer des normes, comme c’est déjà le cas pour les autres traitements existants.

Source: http://curie.fr/actualites/cigarette-electronique-%C2%AB-opportunite-nouvelle-%C2%BB-selon-l%E2%80%99academie-medecine-006098

Visitez notre boutique de cigarette électronique SANS nicotine.

Nouvelle cigarette électronique Apoloe A528

Le Apoloe A528 est une cigarette électronique élégante, pratique et fiable.

a528

 

 

 

 

 

 

 

L’Apoloe A528 est le modèle d’e-cigarette très réputé et offrant de bonnes performances. En effet, son système de batterie Tank assure une meilleure autonomie et un bon hit grâce à  un volume de vapeur produit plus intense. Fiable, ce modèle se prend en main très rapidement.

a528d

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour vapoter, lorsque votre batterie est allumée, appuyez quelques secondes sur son interrupteur en même temps que vous aspirez. En appuyant sur le bouton de la batterie, cette dernière va s’activer et alimenter l’atomiseur intégré au réservoir, qui va alors transformer le e’liquide en vapeur. Nous vous conseillons d’appuyer sur le bouton puis d’aspirer 1 à 2 secondes plus tard : de cette façon, une aspiration douce vous permettra de bénéficier d’une vapeur agréable sans trop solliciter l’atomiseur.

a528b

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

EN VENTE SUR LA BOUTIQUE WWW.ZERO-NICOTINE.FR

5 conseils pour arrêter de fumer avec la cigarette électronique

cigarette_electroniquePeut-on continuer à fumer des cigarettes en parallèle? Que faire en cas de manque? Quelle cigarette électronique choisir? L’arrêt du tabac grâce au vapotage doit suivre certaines règles. L’Express fait le point.

Vapoter pour arrêter de fumer? Les médecins sont de plus en plus confrontés aux questions de leurs patients qui veulent se mettre à la cigarette électronique pour arrêter de fumer. Plus de la moitié des fumeurs l’ont déjà essayée, selon l’Office français des drogues et des toxicomanies. Mais concrètement, comment arrêter le tabac grâce à la cigarette électronique? Alors que dix experts réunis par l’Office français de prévention du tabagisme (OFT) ont rendu ce mercredi leurs conclusions sur la question, voilà plusieurs conseils pour vous guider.

Un suivi médical

Première étape: prendre rendez-vous avec un médecin ou dans l’un des 650 centres de consultations en tabacologie pour encadrer la démarche, faire le point sur la situation, le niveau de dépendance et mettre en place une prise en charge adaptée. Les spécialistes ne conseillent pas la cigarette électronique en première intention. « L’accompagnement de l’arrêt du tabac par les prises en charge validées – les thérapies comportementales et cognitives et l’entretien motivationnel, les substituts nicotiniques et les médicaments de prescription- reste la référence », estiment les dix experts réunis par l’Office français de prévention du tabagisme. Mais de fait, ils doivent s’adapter à leurs patients qui arrivent en consultation en évoquant la e-cigarette et l’intègrent donc à leurs pratiques.

Bien choisir sa cigarette électronique

Il faut commencer par s’orienter vers un produit conforme aux normes et à la réglementation. L’utilisation de matériaux de mauvaise qualité peut s’avérer potentiellement nocive pour la santé. Arôme, sensation à l’usage, dose de nicotine… Il faut ensuite tester le produit et en choisir un qui plaît dès la première utilisation. Sinon, le produit est peu utilisé voire abandonné. « Chaque fumeur est différent. Il ne sera pas attiré par les mêmes goûts ou sensible à telle ou telle manière d’aspirer ». Retrouver des parfums de qualité sur www.zero-nicotine.fr

Savoir faire face au manque

En cas de sensation de manque, pour ne pas refumer de cigarettes est de combiner son usage avec les méthodes traditionnelles que représentent les patchs ou les gommes par exemple. C’est même conseillé pour augmenter les chances de réussite et éviter de céder aux envies de rechute.

Baisser progressivement sa dose de nicotine

Les médecins préconisent une diminution progressive de la nicotine Voir même de commencer les cigarettes electroniques Sans Nicotine, vous en trouverez sur cette boutique www.zero-nicotine.fr. C’est la même chose que pour les méthodes « classiques » : le risque d’un arrêt trop rapide est la reprise du tabac. « Le problème, c’est que dès que ça va bien, les gens veulent arrêter les traitements. Or, il vaut mieux continuer plus longtemps pour limiter les risques de rechute. C’est la même chose que lorsque l’on prend des antibiotiques pendant une bronchite, on ne les arrête pas dès le deuxième jour d’amélioration »

Ne Manquez plus la parution d’un nouvel article

[wysija_form id= »1″]

Les paquets neutres efficaces pour arrêter de fumer!

paquets_neutresSi les paquets de cigarettes venaient à être standardisés en France, pensez-vous que cela vous aiderait à diminuer voire à stopper le tabac? C’est en tout cas ce que pense Sir Chantler, un pédiatre qui a réalisé une étude sur le sujet en Angleterre, et qui s’appuie sur une expérience menée en Australie.

Les résultats de ses travaux sont clairs: les paquets neutres, c’est à dire les emballages sans marques ni logos, diminueraient l’attrait des plus jeunes pour la cigarette, et permettraient également aux fumeurs d’arrêter le tabac plus rapidement, contrairement aux paquets que nous connaissons actuellement.

Pour appuyer ses conclusions, il prend l’exemple de l’Australie, qui a mis en place cette mesure en 2012. Suite à une étude menée dans ce pays, on se rend compte que 30,6% des fumeurs ayant acheté un paquet standardisé, trouvent leur marque de cigarettes moins bonne que lorsque l’emballage était coloré et identifiable. De plus, 36,8 % de fumeurs des paquets neutres penseraient tous les jours à arrêter de fumer, contre 21,8% pour ceux qui achètent des marques bien précises. Au final, on comprend que la psychologie a une part importante dans notre consommation de tabac, et que la publicité y joue un rôle important.

Boutique de Cigarettes Electroniques Sans Nicotine

Vous souhaitez diminuer votre consommation de tabac ? optez pour la cigarette électronique qui ne contient pas de tabac et pas de nicotine. Elle dégage de la vraie fumée mais n’a aucune odeur donc pas de senteur de tabac froid chez vous et plus de cendriers qui trainent partout.

La cigarette électronique est composée d’une batterie rechargeable par usb et d’un filtre que l’on appelle recharge. Les recharges sont présentées en plusieurs saveurs: Tabac, Café,Cerise, Fraise,Menthol,Kmel….

Pour en finir avec la cigarette, choisissez la Cigarette Electronique sans nicotine.

boiterouge

  Disponible sur la boutique www.zero-nicotine.fr

 

5 raisons de passer du tabac à la cigarette électronique

La santé et le retour de l’odorat

8 heures : L’Oxigénation du sang revient à la normale. Les risque d’infarctus du myocarde commencent déjà à diminuer.

24 heures : Le monoxyde de carbone est éliminé du corps. Vous avez meilleure haleine. Les poumons commencent à éliminer les mucus et les goudrons. Le risque d’infections repiratoires, type bronchites et pneumonies, commence déjà à baisser

48 heures : La nicotine n’est plus détectable dans le sang

1 semaine : Les sens du goût et de l’odorat s’améliorent

3-9 mois : La respiration s’améliore (moins de toux, d’avantage de souffle). Lafonction pulmonaire est augmentée de 5 à 10 %

Les économies

« J’ai commencé la cigarette électronique il y a 8 mois, 26 jours et 20 heures. Une petite application sur mon ordinateur me permet de savoir que j’ai économisé 1 903 euros Lire le reste de cet article »